Valhalla Hills - J'ai atteint le Valhalla après 200 heures de jeu
Graphismes10
Musique6
Intérêt du jeu7.5
Les bugs qui gâchent l'expérience2.5
6.5La note finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Il y a 2 semaines je vous faisais découvrir Valhalla Hills que j’ai pu tester grâce à Just For Games. J’ai continué à jouer pour atteindre près de 200 heures de jeu accompagnée de 8 vikings qui ont atteint le Valhalla, leur honneur est à leur maximum avec 100 000 points chacun. Et j’en suis fière !

Voici venu le test d’un jeu qui ne me laisse pas de marbre !

Le Valhalla graphique et musical


L’univers graphique est très enfantin, mignon, les couleurs sont pétantes, l’environnement est très travaillé dans le plus pur style des créateurs de The Settlers. Normal ce sont eux qui sont derrière Valhalla Hills aussi. Les vikings sont chacun très identifiable physiquement en plus de leur prénom unique et vous vous familiariserez avec eux très facilement. En effet ce sont toujours les mêmes qui sont invoqués, cela permet de cumuler de l’honneur afin qu’ils atteignent les 100 000 points pour atteindre le Valhalla. S’ils meurent, il reviendront sur la prochaine carte, pas d’inquiétude.
Femmes et hommes ont leur places dans le Valhalla. Le jeu fait preuve d’une parité exemplaire qui ferai pâlir quelconque assemblée nationale. Alliées ou ennemies, pour travailler avec ou pour les combattre pas de différences entre les sexes et c’est tant mieux ! Bravo aux studios pour cet exemple !

Le bestiaire est assez fourni, dans les animaux qui serviront simplement à vous nourrir lapins, chèvres, vaches, poissons ; dans les animaux plus féroces qui n’hésiteront pas à vous attaquer loups (plusieurs levels), ours, sans compter les esprits vikings femmes et hommes des glaces, de feu, des sables, les golems, géants et géantes, les nains et naines. Un large choix pour aiguiser ses lames.

Les vikings parlent beaucoup, ils auront besoin outre de manger et de dormir, d’interaction sociale aussi, vous les entendrez donc discuter tranquillement au coin d’un feu de camp. Le dialogue inventé m’a fait penser à celui des sims premier du nom. C’est mignon, marrant et pas du tout lassant. En revanche vous languirez que le chasseur vienne rapidement fermer le caqué des chèvres !
La musique d’ambiance est douce, pas du tout redondante et s’harmonise parfaitement avec les paysages de collines. On la garde facilement en tête mais c’est plutôt agréable. En revanche la musique des combats est vite lassante voir agaçante.

Le Valhalla on dirait pas comme ça mais c’est technique


Un viking ça aime la bouffe, ça dort, ça parle, ça se bat, ça boit de la bière, ça aime l’or et surtout ça à son honneur ! et il lui en faut de l’honneur puisque pour atteindre le Valhalla vos vikings devront avoir 100 000 points et autant vous dire que ça ne se plis pas en seulement 2 cartes loin de là.

Force et honneur !

Les rudiments pour passer chaque carte seront plus ou moins les mêmes à quelques détails prêt. Il faudra quelques maisons de bases pour les outils et ressources indispensables pour la survie et armer vos vikings. Cependant, l’approche sera différente selon l’environnement dans lequel vous atterrissez. Je me suis fait avoir 2-3 fois comme ça, à construire mes maisons de bases habituelles, dans l’ordre habituel et me rendre compte que ça bloquait au bout de 10 minutes. Il faut donc étudier l’environnement avant de se lancer.
Faire attention à l’espace que nous avons sans aller sur le territoire ennemis, autant éviter toute confrontation si on n’a qu’une hache rudimentaire et une canne à pêche pour se défendre. Ainsi selon les cartes, la nourriture sera plus importante que la ressource de base comme le bois ou la pierre. Il faudra établir une source d’alimentation régulière pour nourrir les vikings, sinon ils cesseront toute activité, et là autant recommencer surtout si vous êtes déjà sur une carte où l’ennemi se déploie.
Le jeu peut donc paraître redondant jusqu’à un certains niveau où il faudra faire attention aux éléments, ennemis, espace de la carte afin de mener la mission à bien.

Le Valhalla buggué


J’ai crisé, et par deux fois honnêtement j’ai dit “plus jamais les vikings ! jaaamaiiiiss !” et puis j’y suis tellement attachée, je vis ce jeu depuis plus d’un mois et je ne m’en lasse pas du tout, je me suis mis en tête de le platiner et même si je dois y passer 400 heures j’y arriverai !
Cet acharnement m’a permis de tester les différents type de bugs et de les déjouer pour pouvoir jouer en toute sécurité.

Voici une liste non exhaustive des bugs, seulement ceux auxquels j’ai été confrontée, il se peut qu’il y en ai d’autres ou pas.
ne pas jouer 4 ou 5 cartes d’affilé sans fermer et ré-ouvrir le jeu, j’ai eu la blague après avoir passer 3-4h d’affilées le jeu à planté et j’ai perdu ma sauvegarde.
ne pas invoquer tous les vikings : si vous pouvez en invoquer jusqu’à parfois 120 ne dépassez pas les 60, cela fait planter le jeu sur la carte suivante, impossible de sauvegarder. A la fermeture du jeu la sauvegarde est perdue.
– si vous avez vu mes vidéos dans l’article précédent, vous connaissez déjà le principe de l’autel et les sorts que l’on peu invoquer. Ne jamais invoquer le sort qui lance des boules de feu sur l’ennemi, celui-ci fait purement et simplement planter le jeu, mais la sauvegarde reste vivante.

Pour jouer sans prise de tête à Valhalla Hills – sécuriser les sauvegardes

La meilleure solution que j’ai trouvée testée sur tout le week-end est de sauver régulièrement sa partie sur un périphérique extérieur à la console, en ligne ou sur clé USB. Au préalable il faut savoir sur quel emplacement est votre sauvegarde, 3 possibles dans Valhalla Hills. Avec les recommandations ci-dessus et les sauvegardes régulières, vous ne risquez rien.

Voici comment sauvegarder sur Valhalla Hills (screenshots plus bas) :

0/ Jouer une carte.
1/ Une fois le portail passé, sur la carte suivante Sauver et quitter. 2/Revenu-e à l’écran titre du jeu, fermer l’application et aller dans Paramètres. 3/ Allez dans Gestion de données d’applications sauvegardées. 4/ Ici on veut copier les données sauvées déjà présentes sur le disque dur de la PS4, donc cliquer sur Données sauvegardées sur le stockage système.
5/ Je choisi de télécharger en amont sur le stockage en ligne, mais la démarche est la même sur un périphérique de stockage USB. 6/ Choisir le jeu. 7/ Sélectionner quel est le slot où vous avez sauvegarder votre partie (la date aide 🙂 ) et faîtes télécharger en amont. 8/ Confirmer l’écrasement de la sauvegarde en ligne (plus vieille) par la sauvegarde en local (plus récente).

Si le jeu crash, il suffira alors d’aller chercher la sauvegarde et reprendre à l’étape 3. Attention à bien choisir cette fois-ci le stockage en ligne ou sur périphérique de stockage USB et faire la même manipulation pour télécharger la sauvegarde vers le stockage système.
Pas de données à écraser puisqu’elles ont été purement et simplement supprimées.
Il suffit alors de relancer le jeu.  Il vous demande à l’écran titre sur quelle sauvegarde vous souhaitez jouer, reprendre celle avec le plus grand nombre d’heures bien entendu.
A noter que si votre sauvegarde a été faîte sur l’emplacement 3, elle se remettra automatiquement sur l’emplacement 3 même si les autres sont vides.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire si vous avez un soucis, j’y répondrais pour vous aider.

Le Valhalla en conclusion


Je ne me lasse pas de ce jeu, encore une fois, il est parfait pour les petites parties, les cartes sont très vites passées sur les 10 premières, il faudra jusqu’à 1h de jeu pour les suivantes quand on maîtrise les rudiments. Une gestion facile mais changeante selon le type de carte sur lequel on tombe. Il faudra réfléchir différemment. La bouille des vikings vous fera craquer femmes ou hommes, poilu ou pas, animaux féroces ou lapinou. Géante des glaces ou gobelins des jardins, le panel du bestiaire est varié au possible. Pour profiter du jeu à moindre coût c’est sur Just For Games. Profitez également d’une réduction de 10% sur le panier jusqu’à mardi 11 juillet. La durée de vie du jeu est impressionnante pour un petit jeu comme ça, plus de 200heures et toujours pas platiné le challenge est de mise !

Découvrez aussi le catalogue PS4 sur Just For Games

0 Si tu trouves l'article sympa tu peux cliquer
  • Clara

    J’aime beaucoup le concept de ce jeu vidéo. Je ne l’ai pas encore acheté, parce que j’ai déjà d’autres divertissements à me prendre. Lol, tout ceci va me ruiner tôt ou tard !

    • Haha 😉 si tu peux te le prendre n’hésite pas c’est un bon petit jeu sur lequel tu peux revenir régulièrement, la durée de vie est énorme et le concept n’est pas si redondant grâce aux cartes aléatoires.

  • Clara

    Ce sera pas avant longtemps. J’ai trop de jeux à m’acheter avant ^^

  • Kelly

    Coucou. Deux cents heures de jeu, c’est quand même énorme ! Tu as raison concernant l’univers graphique : c’est enfantin, mais mignon.^^ D’ailleurs, cela me rappelle le dessin animé « Les Schtroumpfs ». 😀

    • Salut Kelly. Oui j’avoue 200 heures c’est assez conséquent mais le temps est passé super vite. Au départ j’ai pris pas mal de temps pour tout construire à chaque fois que je débloquais un nouveau bâtiment même s’il n’était pas nécessaire.
      Haha la comparaison aux Schtroumpfs est marrante 😉