The Walking Dead - Episode final
Durée d'épisode7
La fin d'une saga9
Clémentine 4ever9
8.3La note sur 10
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Temps de lecture estimé 4 minutes

Après 3 épisodes réussis, l’épisode final arrive en amenant une conclusion à la série The Walking Dead dirigée par Telltale Games et reprise par Skybound Games. Clémentine un personnage emblématique restera dans ma mémoire pendant longtemps.

Jeu : The Walking Dead Genre : Aventure narrative épisodique, Survival-Horror, Point’n Click Studio : Skybound Entertainment / Telltale Games Editeur : Skybound Games Distributeur en France : Just For Games Date de sortie : 14 août 2018 – 29 mars 2019 Plateformes : Playstation 4, Xbox One, Epic Games Store
The Walking Dead Episode Final Clementine et AJ Face aux zombies

The Walking Dead Episode Final Clementine et AJ Face aux zombies

Clémentine tire sa révérence

Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà écrit pour les 3 premiers épisodes, je vais donc plus accentuer l’article sur le personnage de Clémentine. Attention au divulgachage donc si vous lisez ces lignes sans avoir joué à la totalité des saisons.
Clémentine fait sa première apparition lors de la première saison de The Walking Dead et dès le premier épisode une petite fille apeurée nous est présentée. Fragile, elle est recueillie par Lee, il lui apprend alors toutes règles de survie indispensable dans ce monde sans pitié. Il est très rare de voir des enfants dans le jeu vidéo et je trouve que Telltale à frappé fort en introduisant le personnage de Clémentine dans l’univers de The Walking Dead.
Une enfant, je me suis dit noonnn ça va être un boulet, elle va cavaler partout, il va falloir la sauver toutes les 5 minutes… Mais en fait non. On est en face d’une petite fille, intelligente, oui il faut prendre soin d’elle, oui elle est fragile, mais très tôt elle comprend les enjeux de la survie. Orpheline elle trouve en Lee plus qu’un père, un guide spirituel, un mentor qui va tout lui apprendre pour en faire une parfaite soldate, un personnage qui va pouvoir survivre et prendre des décisions difficiles. Qui va choisir ses alliés et faire la différence entre des personnes mal-intentionnées et d’autres bienveillantes.
Et cette fois-ci, je n’ai pas eu cette réflexion avec A.J. Je l’ai pris comme un personnage à découvrir à part entière. Tel un adulte. Même s’il est un enfant, on attend donc autre chose qu’un être à protéger. On comprend très tôt qu’il est élevé à la dure par Clémentine et qu’elle lui transmet tout son savoir.

L’histoire se répète pour Clémentine ?

Attention divulgachage intensif dans les lignes qui suivent. Lors de la fin de la première saison, Lee se fait mordre, il est infecté. Encore très petite Clémentine se voit remplie d’une tâche inenvisageable pour une petite fille. Elle doit tuer l’être qu’elle aime le plus. Celui qui l’a guidé, qui l’a aidé, qui l’a sauvé. Quel dénouement tragique survient en quelques épisodes, et la force de Telltale ici est de nous avoir attaché à Lee et à Clémentine en quelque temps et là il faut prendre une décision douloureuse. Bien sûr j’ai demandé à Clémentine de tuer Lee à l’époque, impossible de le laisser se transformer. Je pense que c’est le dénouement d’une histoire la plus dure que j’ai eu à vivre dans un jeu. Aussi forte et intense que la mort de la fille de Joel dans The Last of Us.
Lee mort, Clémentine continue ses aventures tant bien que mal. Elle garde le courage de continuer à vivre en se remémorant les règles de survies qu’il lui a enseigné et quelques bons moments passés malgré tout. Clémentine grandie, mûri au fil des épisodes et des saisons et elle rencontre A.J. Elle recueille ce bébé tout juste né dans ce monde désastreux et l’élève comme elle le peut étant une enfant elle-même. C’est sa raison de vivre comme Lee avait trouvé la sienne.
Elle prend encore plusieurs fois des décisions difficiles pour lui, avec des hauts des bas, elle s’en sépare pour son bien, pour mieux le retrouver et le sauver plus tard. Elle lui sauvera d’ailleurs deux fois la vie. C’est son moteur.
Plus à l’image d’une grande sœur, sans beaucoup d’affection, elle priorise l’éducation d’A.J aussi tel un soldat. D’abord savoir se défendre, savoir manier une arme. Prendre les bonnes décisions mêmes si elles sont difficiles. Il en ressort un côté presque inhumain, sans émotions. Il réfléchi uniquement avec la tête pour la survie, toujours la survie, peu importe le cœur.
On se demande alors si A.J ne prend pas plaisir à tuer ? S’il peut lui aussi recueillir quelqu’un à son tour et aimer ?
Et on découvre la réponse dans ce dernier épisode. Dans le même cas, la situation se répète : Clémentine se fait mordre par un zombie, tout en guidant A.J pour les abriter elle lui donne ses dernières consignes. Puis le moment fatidique arrive. Encore une fois je ne voulais pas laisser Clémentine se transformer, donc j’ai dit à A.J de la tuer.
Et là le dénouement est tout autre. Alors que j’étais en larme car c’est bien amené tout de même, quel soulagement de voir Clémentine apparaitre, une jambe en moins certes mais bien vivante. On comprend alors que la vie continue, mais que rangée, ayant trouvé son foyer, Clémentine peut enfin presque vivre une vie normale. Une vie qui ne l’était plus depuis son enfance.

The Walking Dead Episode Final AJ en gros plan

The Walking Dead Episode Final AJ en gros plan

En conclusion
Un épisode très court par rapport aux autres mais assez intense et parfois choquant selon les choix que vous faites. Le début ne laisse pas beaucoup de place à l’erreur, j’ai du recommencé certaines scènes plusieurs fois. Je garderai de bons souvenirs de toutes ces années auprès de Clémentine et avec une conclusion à mon sens bien mené. Je ne divulgue rien de plus dans l’histoire. Si vous avez aimé les précédentes saisons il serait bête de ne pas découvrir cette ultime saison. Elle vaut le coup.

Vous pouvez vous procurer la dernière saison en jeu physique sur le site de Just For Games.