[TEST]Watch Dogs Legion - hacker Londres 15
Watch Dogs Legion

[TEST]Watch Dogs Legion – hacker Londres

Temps de lecture estimé 5 minutes

Quatre ans après, arrive la suite de Watch Dogs 2, Watch Dogs Legion. Basée à Londres, vous choisirez qui incarner pour ce nouvel opus et surtout qui recruter de façon stratégique pour mener à bien vos missions.

Jeu : Watch Dogs LegionGenre : Action / aventure / infiltration Studio : Ubisoft Editeur : Ubisoft Date de sortie : 28 octobre 2020 Plateformes : PS4, Xbox One, Google stadia et prochainement sur PS5 et Xbox Series
Londres, un membre de Dedsec est pris au piège dans un guet-apen. Des hommes en noir lui annonce que Zero Day commence, avant de le tuer. S’ensuit une série d’explosions. Un membre d’Albion en profite pour prendre la place de dirigeant de Londres et même son combat contre Dedsec directement accusé de la série d’explosions. Sabine, seule membre rescapée de Dedsec, décide de recruter de nouveaux alliés pour l’aider dans son combat.
C’est vous qui décidez quel sera le premier personnage membre du nouveau Dedsec aux côtés de Sabine. Style, compétences ou affinités, choisissez comme bon vous semble.
La première mission consiste à réactiver Bagley qui est l’IA de Dedsec, il connait tout, est omnipresent et vous aidera à hacker les endroits les plus sombres de Londres.

C’est un compagnon qui vaut son pesant d’or surtout dans les vannes qu’il pourra vous sortir et restez à l’affût parce qu’il vous sortira de jolies perles !

Watch Dogs Legion la planque
Watch Dogs Legion la planque

Tous des hackeurs

Pour la première fois, vous allez pouvoir incarner plusieurs personnages qui deviendront vos personnages principaux. Bien sûr selon vos préférences, mais aussi selon les capacités que vous recherchez. Vous pourrez recruter des tueurs à gage, des pilotes de courses, des membres d’Albion et ces derniers sont bien utiles pour l’infiltration !
Certains personnages sont des hackers aguerris, le craquage de porte ou le démantèlement de système de sécurité n’aura pas de secret pour vous et sera bien plus rapide.

Comme dans tout jeu actuel, après chaque mission vous obtiendrez des points tech, que vous pourrez échanger cintre des compétences. Ainsi quelques gadgets, compétences de hacking ou armes, faciliteront votre approche ou combleront les lacunes de certaines de vos recrues.

Vous pourrez recruter jusqu’à 20 membres, et je vous conseille tout de même de garder sous le coude des personnages aux compétences diversifiées et de les avoir en double, parce qu’une mort et malheureusement vite arrivée.
À ce propos, si vous souhaitez ne pas tuer vos personnages, vous pouvez au début du jeu choisir cette option, attention après elle sera définitive.

J’ai souhaité jouer en “réel” et perdre mes recrues si toute fois elles se faisaient tuer, et bien ça arrive plus vite que prévu… Malgré tout, il est vraiment super intéressant de jongler d’un personnage à l’autre, d’une mission à l’autre selon nos besoins sans perdre trop d’avancement des missions. Le système de sauvegarde automatique est très bien géré pour ça.

Vos recrues pourront, se faire arrêter, être blessées ou mourir, selon si vous avez des membres de la police, du corps médical ou des personnalités haut placées, le tant de récupération sera moindre (sauf pour les décédées bien sûr…).

Watch Dogs Legion infiltration mais pas trop

Là où Watch Dogs est très diversifiés c’est dans ses missions. Parfois le tout en infiltration fonctionne très bien et même si vous pouvez aborder les missions comme bon vous semble dans la plupart, vous aurez tout de même quelques phases de combats. C’est dans ces phases que j’ai perdu à chaque fois mes agents infiltrés… Parce qu’Albion ne rigole pas du tout, mais alors pas du tout. Même en normal, les ennemis font très mal et si votre personnage est du style habile mais fragile il a de forte chance de ne pas résister à un assaut qui peut venir de chaque côté le temps d’un hack.

Missions diversifiées

Hack mobile ou sédentaire, pénétration de maison individuelle ou de gros système de sécurité à plusieurs phases. Les missions d’infiltrations et de hacking sont bien sûr nombreuses. Cependant, cela ne résume pas forcément le dernier jeu d’Ubisoft de la franchise Watch Dogs puisque des missions demandant un peu plus de dextérité sont aussi au rendez-vous.
C’est d’ailleurs assez déroutant au début, je ne m’y attendais pas et c’est lorsque vous pensez avoir fini tranquillement votre hack et votre mission qu’une armée vous déboule dessus que vous prenez conscience que Watch Dogs Legion est quand même plein de surprise.

En plus des missions principales et secondaires, une multitude de petites missions et de petits jeux s’offrent à vous. Bon pour les jeux à part boire et jouer aux fléchettes ça sera vite vue. Mais les plus intéressantes, restent les missions de recrutement qui seront elles vraiment personnalisées selon les personnes que vous souhaitez recruter. Vous pouvez même suivre un personnage pendant toute une journée en ayant accès à son planning, chaque pnj a un emploi du temps à la lettre qu’il respecte rigoureusement. Parfait pour trouver la personne dont vous avez besoin à n’importe quel moment.

Du gameplay difficile

Je ne vous cache pas que le gameplay est compliqué depuis le premier opus dans Watch Dogs. Le personnage est lourd en déplacement, et lors des phases de combat cela rend les mouvements et l’anticipation encore plus difficile. Je pense qu’il m’a fallu au moins 5 heures pour m’y faire, au début j’avais beaucoup de mal, avec un petit haut le cœur à chaque mouvement de caméra. La conduite n’y aidant pas non plus. Puis plongée dans l’action, dans les missions et l’histoire, finalement je m’y suis habituée.

Fidèle London

La reconstitution de Londres est fabuleuse. J’ai pu jouer avec un connaisseur de Londres et il pouvait me guider sans soucis pour aller à tel ou tel endroit. Pour les habitués de la capitale anglaise, de beaux souvenirs émergeront lorsque vous reconnaîtrez un quartier, une rue ou même un magasin familier.

Contrairement au second opus à San Francisco qui avait une typologie de ville différentes, les espaces pour de belles baladent à fond la caisse sont assez rares. Cependant, vous pouvez tout de même vous essayer aux dérapages et tester vos talents de conductrices et conducteurs dans un Londres aux ruelles parfois très étroites.
Il y a pas mal de voiture modélisées, et les motos et camions font aussi partis des véhicules pilotables. Pour finir, n’hésitez pas à traverser le London Bridge et piquer une tête pour terminer la ballade en bateau.

Watch Dogs Legion amusant
Watch Dogs Legion n’est pas un incontournable de 2020 malheureusement mais il fait sa part du job. Assez court si on se concentre uniquement sur l’histoire principale (25h de jeu), le jeu d’Ubisoft n’est pas avare en missions secondaires et annexes. D’autres personnages vous confiront des missions plus ou moins longues à accomplir mais les plus intéressantes à mon sens, sont les missions de recrutement, pour convaincre quelqu’un de vraiment réfractaire de rejoindre Desdsec.
Comme d’habitude les décors sont magnifiques, Ubisoft est passé maîtres dans l’art du détail et de la reconstitution de ville, en revanche les personnages lambdas / pnj ne sont pas de la toute dernière fraîcheur, il est cependant utile de faire regarder que le jeu offre une diversité de personnage hallucinante que vous pouvez aussi incarner.

De quoi passer de belles heures de confinement si vous aimez hacker et relever le défi de la résistance face à l’adversité.

Versions disponibles PS4

PS5, Xbobx One et Series X