[TEST]Panorama Cotton le reboot 30 ans après 25

[TEST]Panorama Cotton le reboot 30 ans après

Temps de lecture estimé 3 minutes

Pour les 30 ans de la franchise, Panorama Cotton se paye le luxe de revenir en version Cottonlector (oui j’ai osé). Disponible sur PS4 et Nintendo Switch, que vaut ce reboot ?

Jeu : Panorama CottonGenre : Shoot’em up / rétro gamingStudio : SUCCESS CorporationEditeur : ININ Games Sunsoft Date de sortie : 29 octobre 2021 Plateformes : Mega Drive, Genesis, PS4et Nintendo Switch PEGI 7 Testé sur : PS5 Prix conseillé : 29,99€


Panorama Cotton le reboot sous LSD

Sorti en 1994 sur Megadrive au Japon et oublié en Occident, Panorama Cotton fait partie de la franchise Cotton. C’est le seul shoot’em up qui est en vu TPS au lieu de la vue sur le côté. C’est lui aussi qui ajoute au côté mignon des persos même des ennemis à taper, un côté complètement sous LSD avec 1000 éléments affichés en même temps à l’écran. Lorsque vous êtes à pleine vitesse, je peux vous dire que vous prenez cher des mirettes ! Le jeu est en simili-3D et est techniquement inspiré du genre Space Harrier.

Le shoot’em up est un genre très difficile, le jeu a été complété d’un mode plus simple, dit standard, avec un système de rewind pour revenir en arrière sur une petite durée. Cette option permet quand même d’éviter de se retaper un niveau entier lorsque le perso meurt, ce qui n’est pas négligeable. Dès le niveau 2, la difficulté augmente, même en facile et le nombre d’obstacles à l’écran est carrément conséquent.


On est habitué·es à la vue Shoot’em up sur le côté. La vue de derrière sur Panorama Cotton est assez difficile à appréhender. Le tir est clairement moins précis, difficile de voir où les munitions partent avec les ennemis qui peuvent arriver aussi sur les côtés.
Lorsqu’ils arrivent de face, la distance entre notre perso et les ennemis est assez souvent difficile à percevoir, je ne vous parle pas des obstacles sur lesquels j’ai très souvent trébuché. Les bonus à récupérer semblent voler devant nous pendant 1000 ans, avant d’arriver à bien se placer pour les récupérer.

Il y a aussi la possibilité d’augmenter la vitesse sur 2 niveaux supérieurs. Si vous voulez vous décoller la rétine.

Malheureusement le reboot n’a pas bénéficié d’une traduction française, ou au minimum anglaise. Rassurez-vous les menus sont en anglais. Une traduction aurait été sympa pour le contexte du jeu, surtout sur une mini-cinématique de départ, même si ok on joue surtout à ce genre de jeu pour avoir le meilleur score.

Panorama Cotton une version collector unique

Les versions physiques du jeu sont disponibles uniquement sur le site Strictly Limited Games. Et les versions collectors pour PS4 et Switch sont très bien fournies au prix dérisoire de 69,99€. Je dis dérisoire parce que quand on a des collectors sans jeux à 150-200€ ça fait mal. Ce collector-là est assez agréable avec des objets surtout pour les fans de la franchise.
Panorama Cotton version collector
Panorama Cotton version collector

Si vous êtes fan du genre et de retro-gaming courrez le commander, pour l’époque le jeu était très innovant. Belles couleurs, du beau pixel comme on aime et du gameplay, au niveau scrolling, changeant, qui apporte au titre un renouvellement au fil des niveaux.

Le jeu est plaisant et tient la route, attention toutefois le style de jeu n’est pas adapté à tous·tes. Il est noté PEGI 7, mais je le déconseillerais à des enfants trop jeunes ou sur de très petites sessions. En 2021, nous n’avons clairement plus l’habitude de la difficulté, la frustration et le “die and retry” de ce genre de jeu qui pourrait vite tourner à l’obsessionnel sans parler du côté psychédélique et frénétique pour les yeux.
Réservé aux fans de rétro-gaming.

Graphismes / animations
8.5
Musiques / sons
8
Rejouabilité
8
Difficulté du jeu
6
Vue arrière pas habituelle
5.5
Note des lecteurs0 Note
0
7.2