Temps de lecture estimé 2 minutes

J’ai eu la chance de pouvoir jouer à la bêta fermée de TOM CLANCY’S GHOST RECON® BREAKPOINT et j’en ai pris plein les mirettes ! (en plus des balles aussi… outch) Merci à Skizo de m’avoir permis de passer quelques heures à tester le nouvel opus de la franchise TOM CLANCY’S GHOST RECON® !

J’avais pu jouer à TOM CLANCY’S GHOST RECON® Wildlands sorti en 2017 qui offrait déjà de nombreuses options d’équipement, d’amusement en mode coopératif et un terrain de jeu immense. Sur BREAKPOINT vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Testez vous aussi la bêta ouverte du 26 au 29 septembre !

TOM CLANCY’S GHOST RECON® BREAKPOINT : un nouveau terrain de jeu

Un nouvel archipel s’offre à vous avec de nouveaux décors. Des marécages aux pics montagneux enneigés, vous aurez tout le loisir d’explorer une map immense. Attention à la neige, aux étendues d’eaux boueuses qui ralentissent votre vitesse et vous laissent à découvert et aux dénivelés assez traîtres qui vous laisseront tomber et vous blesseront.

Les véhicules n’ont pas changé : motos, bateaux, voitures (armées et blindées ou non) et hélicos vous amèneront d’un bout à l’autre. Le gameplay des véhicules est d’ailleurs toujours le même, il faut prendre un peu le coup surtout avec les voitures et motos, le reste se pilote plutôt bien. J’aurais quand même aimé une grosse mise à niveau sur le gameplay pour plus de facilité à circuler.

Camouflage

Ce nouvel opus nous promet une évolution très utile sur le camouflage. Ici je ne parle pas de changer de tenue comme dans Metal Gear Solid 3: Snake Eater, mais des positions stationnaires des personnages. Ils vont, selon l’environnement, se placer parfaitement pour utiliser le couvert de la meilleure des façons. Il est possible, à la façon de Rainbow Six, d’ouvrir un angle de tir en fps dans le viseur pour abattre au mieux les ennemis tout en restant le plus possible à couvert.

Vous serez ainsi cachés des ennemis humains, mais aussi des drones qui survolent les zones. Il est aussi possible de se mettre totalement à couvert et de se fondre dans l’environnement en étant à plat ventre. Impossible alors de vous détecter, attention cependant à anticiper le mouvement de quelques secondes pour ne pas être repéré·e.

Progression de votre personnage

Il est personnalisable aussi bien sur son aspect physique, son sexe et ses compétences. Il est possible de faire des combinaisons d’armes et de spécialiser le personnage selon votre façon de jouer : furtive, brute, ou si vous souhaitez mettre plutôt l’accent sur la portée.

Ainsi chaque arme et tenue aura un niveau et des statistiques qui vous permettront de booster et de faire progresser votre personnage de niveau. L’approche est pour le moins très intéressante, même si par conséquent il faudra faire attention à ne pas trop s’aventurer en début de jeu, vous rencontrerez vite des ennemis plus balaises que vous.

Je trouve l’approche vraiment très intéressante pour le loot, et ça permet du coup comme dans un Assassin’s Creed Odyssey, d’aller se balader pour trouver des caches et du matos.

Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint bivouac

Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint bivouac

Gestion des blessures

Dès les premières minutes du jeu vous verrez une nouveauté dans TOM CLANCY’S GHOST RECON® BREAKPOINT, la gestion des blessures. Il faudra vous soigner selon la gravité de votre blessure avec des bandages et des seringues. Il vous sera aussi possible de confectionner ces bandages avec les plantes et autres ressources ramassées dans la nature dans un bivouac. Pause repas, détente et confection en tout genre seront disponibles. Il sera aussi possible de choisir ce que vous souhaitez booster pendant l’heure qui vient, de l’xp, endurance ou autre.

Les nouveautés sont donc bien présentes dans TOM CLANCY’S GHOST RECON® BREAKPOINT et promettent de bonnes dizaines d’heures de jeux à faire en solo ou en coop jusqu’à 4. Pour rappel une bêta ouverte sera disponible du 26 au 29 septembre avant la sortie finale du jeu le 4 octobre 2019.