Test Star Wars Jedi Fallen Order Cal Zeffo
Test Star Wars Jedi Fallen Order Cal Zeffo

TEST Star Wars Jedi Fallen Order, le périple solo sans Han

Temps de lecture estimé 5 minutes

La surprise de cette fin d’année. Accro au bout d’une heure de jeu, avec des personnages attachants, enfin un Star Wars comme je l’attendais ! Une ascension rude, une aventure épique, trop court mais un jeu tellement prenant et difficile. Un melting pot de quelques bonnes idées piquées par-ci par-là, sans trop en faire. Star Wars Jedi Fallen Order est le jeu à mettre sous le sapin de noël.

Jeu : Star Wars Jedi Fallen Order Genre : Action / Aventure / Jedi Studio : Respawn Entertainment Editeur : Electronic Arts Date de sortie : 15 novembre 2019 Plateformes : PlayStation 4, Xbox One, PC Windows
Test Star Wars Jedi Fallen Order cap sur Kashyyyk
Test Star Wars Jedi Fallen Order cap sur Kashyyyk
Situé entre La Revanche des Siths et Un Nouvel Espoir, Star Wars Jedi Fallen Order, intervient juste après l’ordre 66 de Palpatine : le massacre et la traque des Jedi.

Vous incarnez Cal Kestis, un jeune padawan au destin tragique. Reclus à la vie de ferrailleur sur Bracca, il est contraint d’utiliser la force pour sauver son ami de l’empire. Repéré et traqué il fuit.
En faisant de nouvelles connaissances, il décide de tout faire pour finir sa formation et rétablir l’ordre Jedi. S’ensuit alors une traque qui le mènera jusqu’au bout de la galaxie.

Comme Cal, vous passerez de padawan à Jedi. Le chemin ne sera pas si long que ça, en revanche il est parsemé de nombreuses embûches, et vous buterez parfois longtemps dessus. Mais ce qui compte c’est que c’est une véritable aventure qui se dessine devant vous. Respawn, nous offre un titre dans l’univers Star Wars, comme j’attendais depuis longtemps. Et je n’ai pas été déçue ! C’est une vraie bonne surprise.

Et depuis tout ce temps, Nathan Drake était en fait un Jedi

Merci Raf, de m’avoir partagé cette phrase pleine de vérité (Raf c’est un pote à moi).

Escalade, escalade, saute, “lève les bras balance-toi” (“sur le rythme de nos voix”) et rattrape-toi à une corde. A croire que Cal a suivi l’enseignement de maître Drake quand il s’agit de se mouvoir de façon périlleuse. Il y a d’ailleurs en début d’histoire, la scène du train qui fait clairement référence à Uncharted 3.

Il y a aussi quelques similitudes avec Prince of Persia, notamment pour les courses au sol et sur les murs. Un tout petit peu de Shadow of the Colossus, et je dois dire que je me suis souvent perdue sur les planètes, ce qui m’a fait penser aux tombeaux de Tomb Raider.

 

La difficulté

Pour continuer les comparaisons : le système de combat est calqué sur celui de Dark Soul. La difficulté maximale est injouable pour moi, il faut clairement maîtriser les pouvoirs, parer, esquiver et attaquer au bon moment. Les ennemis sont d’une rapidité et d’une dextérité affolante. Les enchaînements sont dignes des grands films, c’est une beauté de regarder quelqu’un qui maîtrise parfaitement les combats, mais si vous n’êtes pas très rapide vous allez souffrir des mains je vous le garantis ! Même en chevalier Jedi, qui est le dernier palier avant le mode exploration, les boss vous donneront du fil à retordre.

Le mode exploration justement laisse tout de même les combats (sinon pas d’intérêt) mais ils sont nettement plus faciles. La marge est d’ailleurs trop grande entre chevalier Jedi et celui-ci, dommage. Ceci dit, vous pourrez donc apprécier le jeu sans vous soucier de la difficulté et peut-être refaire une partie en plus dur.

J’avoue que je me suis quand même énervée lors de quelques parties. La difficulté est telle que même les petites bestioles ne vont pas vous faire rigoler, et l‘XP sera chèrement acquise. J’ai commencé le jeu en normal et je peux vous dire que j’ai vite baissé la difficulté lors de mon atterrissage sur la deuxième planète. Ceci dit, lorsqu’on bat un ennemi, du plus petit au plus grand, on est vraiment content. Limite on sentirait aussi le pouvoir de la force.

Test Star Wars Jedi Fallen Order tableau competences
Test Star Wars Jedi Fallen Order tableau competences

En gagnant de l’XP, vous pourrez débloquer de nouvelles compétences au fur et à mesure. Ce schéma de progression du personnage devient assez classique tant il est utilisé et réutilisé, mais il est tout de même très intéressant de réfléchir à ce que vous souhaitez débloquer selon votre approche en combat.

Le jeu est bien fait, il alterne les combats, des moments d’escalade, exploration, tout est fluide lors de l’exploration des planètes. Et il n’est pas aussi linéaire, comme ont pu l’être les Uncharted, où on sait typiquement lorsqu’on entre dans une zone de combat ou d’exploration. Il y a quelques moments épiques qui nous font dire : “j’en ai chié, mais j’ai mérité cette scène !“. C’est dur mais on est récompensé. Le jeu est très bien construit, on ne s’ennuie pas si ce n’est l’exploration qui tourne au piège dans un labyrinthe si on ne fait pas attention où l’on se trouve sur la map.

En cherchant les coffres disséminés un peu partout sur les planètes vous pourrez trouver du skinable pour votre poncho (parce qu’on ne combat pas sans style), pour BD-1, le mantis ou encore votre sabre laser.

Enfin si vous souhaitez en découvrir plus sur les histoires des planètes, des PNJs, du bestiaire, un livre de données complet sera consultable à tout moment. Il donne ainsi un peu plus de profondeur au jeu.

Star Wars Jedi Fallen Order s’offre une belle réalisation

Des décors magnifiques, des planètes vivantes et parsemées d’embûches. Une réelle ambiance sur chaque planète.
Elles ont toutes une flore et une faune atypique, les couleurs sont sublimes.

Une bande son incroyable, le fan service est là (manque le générique au début) mais sinon tout y est. Personnellement je me suis vite attachée à Cal et BD-1, qui sera votre guide, votre docteur et votre passe partout.
Un compagnon comme on les aime, il n’y a pas beaucoup d’interaction avec lui mais on peut lui lancer quelques phrases et c’est plutôt sympa, ça ajoute à l’immersion, même si bien sûr on ne comprend rien lorsqu’il répond, la complicité grandissante entre Cal et BD-1 est bien présente.

On déplorera les freezes de sauvegardes automatiques, ou les textures qui ont parfois bugguées. Ce sont les seules choses qui aient gâché l’expérience pour ma part.

/!\Attention risque de spoil/!\
Les inquisitrices sont bad-ass, elles sont bien mises en scène, et j’aurais aimé en savoir plus. Voir plus de passage dans leur camp, limite même incarner un personnage lambda qui aurait souffert et rejoint le camp de Cal plus tard. Encore mieux, incarner Trilla un temps, pour s’attacher encore plus à elle. Je trouve que son histoire avec Cere est simplement survolée, il aurait été intéressant pour nous d’ajouter des phases de gameplay.

Tout comme les chasseurs de primes, j’aurai aimé plus de mises en scènes, même des cinématiques courtes mais quelques petits échanges entre les personnages. Plus de scènes typiques dans les bars de la galaxie, plus d’humour.

Bref, j’attends un deuxième opus avec impatience, avec plus d’histoire tout de même, plus de risques, même si après les deux battlefront, c’en est un. Le jeu est réussi malgré tout, le début du jeu est vraiment épique, la suite a tout autant des moments palpitants malgré sa difficulté et les maps qui semblent parfois interminables.

Star Wars Jedi Fallen Order une réussite qui aurait pu aller plus loin

Je dois l’avouer je m’attendais à plus long au niveau de l’histoire. Entre 20 et 30h selon la difficulté. Il manque quelques idées, mais le jeu fait le job. Il est plaisant, c’est génial d’incarner enfin un Jedi. Son histoire est touchante. D’autres personnages tout aussi, voire plus intéressants auraient mérités plus de profondeur et plus de place dans l’histoire mais le tout est vraiment bien agencé.

Pour moi Star Wars Jedi Fallen Order est une surprise réussie de cette fin d’année. Il restera parmi mes jeux préférés de cette année 2019.

Vous pouvez vous procurer Star Wars Jedi Fallen Order entre 50 et 70€.