Star Wars Battlefront II, l'univers est infini mais pas le jeu
Graphisme10
Musique10
Histoire8
Multijoueur6.5
Gameplay6.5
Micro transanctions0.1
6.9Note finale sur 10
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Star Wars Battlefront II, jeu de tir FPS et TPS sur l’univers Star Wars, est sorti le 17 novembre 2017. Développé par 3 studios DICE, Criterion Games et Motive Studios, et édité par Electronic Arts. Merci à Djé qui m’a prêté le jeu 🙂

Avec 3 modes de jeux distincts et des modifications apportées au mode multi et au mode coop, Star Wars Battlefront II  propose du contenu divers sans pour autant varier ni donner au jeu une durée de vie conséquente.

Achetez le jeu

Star Wars Battlefront II : les 3 modes de jeu


Le jeu propose pour la première fois une campagne solo située entre les films Star Wars : Le Retour du Jedi et Star Wars : Le Réveil de la Force (source wikipédia). La campagne est très intéressante, elle met en scène de nouveaux personnages qui sont du côté de l’empire.  On se retrouve à contrôler Iden Versio, qui est commandante de l’escouade Inferno avec 2 soldats sous ses ordres.

Nous allons donc faire quelques missions en incarnant Iden et effectuer les missions de façon linéaire. Ici pour éviter tout spoil je ne rentrerai pas dans les détails des missions, ni même de l’aboutissement.

D’un point de vue personnel, j’ai adoré cet ajout de campagne. De base j’ai du mal avec les jeux uniquement multijoueur, ce que j’aime avant tout dans un jeu et sur n’importe quel support : c’est l’histoire, un mode campagne dans battlefront a vraiment éveillé ma curiosité. Et je n’ai pas été déçue ou uniquement par un point : la durée, on en viendra à bout avec une petite dizaine d’heures. La campagne offre une multitude de missions qui s’enchaînent et qui fonctionnent un peu comme des chapitres. L’histoire en elle-même ne casse pas des barres, mais elle ouvre une interrogation qui ne s’est pas avérée exploitée par l’épisode 8 récemment sorti. /!\ SPOIL : je pensais que 2 des personnages seraient éventuellement les parents de Rey SPOIL /!\ Cependant elle devient une introduction à l’entrée d’un personnage avec l’ajout de contenu gratuit supplémentaire à la campagne qui, s’il est bien exploité de la bonne façon pourrait devenir l’un des personnages (et je l’espère) important du prochain opus, si t’en es qu’il y en a un, ce qui est fort probable.   

Le mode multijoueur a été grandement modifié par rapport au premier opus.
Tout d’abord nous ne choisissons plus un personnage de base qui pourra jouer tous les modes. Sur chaque modes multijoueur il y a un choix entre des classes côté rebelle ou côté empire, soldat, soldat lourd, officier, des personnages héroïques et des vaisseaux selon le mode. Chaque classe, vaisseaux, personnages à ses propres caractéristiques qui seront amplifiées grâce à des cartes durement gagnées ou chèrement achetées (nous y reviendrons plus bas).
J’ai trouvé les modes multi très redondants, encore plus que dans le première jeu. Le mode vaisseau spatial est beaucoup plus développé avec des mini-étapes dans le jeu, il a donc plus d’intérêt. Le mode assaut galactique, anciennement Attaque des marcheurs est beaucoup moins intéressant à mon sens, ou peut-être est-ce parce que je suis tombée à chaque fois sur la même carte et incarnant 2 fois sur 3 les mêmes personnages ?
Le mode héroïque a des personnages très cheatés, les Boba Fett, Palpatine, Vador, Dark Maul seront très résistants et feront mal, tandis qu’en face les Skywalker, Solo, Chewbacc, Leia seront vite dépassés. Seule Rey, montée à fond peut faire face. A part incarner les personnages connus et faire du bourrinage, je n’ai pas trouvé grand intérêt au mode de jeu.   
est un peu plus développé que celui du premier opus. En effet ce n’est plus une succession de vague en incarnant un simple soldat, nous avons droit à plusieurs « scénarios » en incarnant à chaque fois un héros côté rebelle ou obscur, le but est de gagner des étoiles pour débloquer des éléments du jeu. Les étoiles s’obtiennent par la difficulté, la rapidité et le total de points cumulé.

Star Wars Battlefront II : un beau jeu ça se mérite

Les graphismes sont magnifiques, aucun lag même si les cartes sont parfois assez grandes. Les décors sont vraiment détaillés, les couleurs sont superbes, on en prend plein les yeux à l’image du film. En revanche voir de tel paysages ça se mérite : les temps de chargement que ce soit au lancement du jeu, puis une fois dans les menus au lancement de la campagne du mutli, et entre chaque missions ou mode de jeu, le temps de chargement est horrible !
La dernière fois que j’ai crisé autant pour l’attente c’était Assassin’s Creed Unity.

De plus je pense qu’on peu désigner Star Wars Batllefront II comme lauréat de l’icône de chargement la plus moche, bravo à lui.

 

Star Wars Battlefront II : soit tu joues, soit tu payes

Les micro transactions ont fait parler d’elles même avant la sortie du jeu et cela à donné un sacré coup au jeu. En effet comme je le disait plus haut, des caisses de loot aléatoires se débloquent en jouant ou en achetant de la monnaie à dépenser dans le jeu. Des calculs ont même été fait pour mesures le temps ou l’argent nécessaire au déblocage total du contenu, soit 2100 $ ou 6h de jeu/ jour pendant deux ans.

Ainsi dès la sortie du jeu, des personnes se sont retrouvées avec du stuff de malade, et donc complètement cheatés face aux pauvres joueurs et joueuses qui débutaient à peine le multi. C’est très frustrant de voir qu’un chargeur entier ne suffit pas face à une grenade over stuffée qui tue en one shot.

Alors d’accord Electronic Arts a déjà cette réputation, mais ce n’est pas la peine de réitérer le fait alors que l’on sait très bien que ça ne va pas passer… Quel est l’intérêt à part de faire polémique et de parler du jeu ? L’éditeur n’a fait que récolter des annulation de précommande ou des notes très basse avant même la sortie du jeu. Ainsi rien qu’au Royaume Uni, Star Wars Battlefront II fait 61% de moins de ventes par rapport au premier opus.

 

En conclusion

Même si j’ai passé un bon moment, je n’aurais pas acheté le jeu si on ne me l’avait pas prêté. J’étais surtout curieuse du mode campagne et de l’histoire offerte dans ce mode. Le reste à part les combats de vaisseaux ne m’a pas plus emballée que ça. Certes le jeu est beau, très beau même, mais là où je ne rechigne pas à dépenser 12 € pour aller voir le film, même si je sais  » que je l’ai déjà vu », dépenser entre 50 et 70€ pour un jeu sur lequel je vais passer une vingtaine d’heures et qui va me frustrer en plus, ce n’est pas pour moi.
Pour les fans absolu·es ou pour les riches pourquoi, mais sinon il y a d’autres jeux plus intéressant et de plus petits studios / éditeurs à faire monter.

Achetez le jeu

1 personne a aimé l'article