Shadow Of The Colossus - la PS4 remet de la lumière sur les colosses
Graphismes10
Jouabilité8.5
Ambiance sonore9
Histoire8.5
Durée de vie / rejouabilité7.5
8.7La note sur 10
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Shadow Of The Colossus est le second jeu développé par la Team ICO présidé par Fumito Ueda. Le premier étant Ico et le dernier The Last Guardian. Déjà disponible depuis 2005 au Japon et 2006 en Europe sur Playstation 2. Edité par Sony, Shadow Of The Colossus s’était déjà vu rajeunir sur Playstation 3 en 2011 avec une version HD. Le portage sur Playstation 4 dépasse toutes les attentes en terme de graphismes. Les couleurs et textures sont soignées. Battre les colosses dans un environnement aussi beau et à l’ambiance grandie est un réel plaisir gratifiant.

La version PS4 est donc réussie, si vous avez adoré, adulé Shadow Of The Colossus sur PS2 ou PS3 ne passez pas à côté.

C’est l’histoire d’un colosse…


En fait non c’est l’histoire de Wander qui veut redonner vie à une jeune fille qui a été sacrifiée. Il a entendu que le sort était possible dans une lointaine contrée interdite, mais le prix à payer aussi élevé. Borné dans son idée et n’écoutant que sa témérité, Wander chevauche Agro et transporte le cadavre de Mono dans une couverture.

Après un long chemin, arrivé sur les terres sacrées et interdites, Wander se rend dans le donjon afin de trouver comment rendre la vie à Mono. Une voix l’interpelle semblant sortie des entrailles du donjon, comme si les pierres parlaient. Nommé Dormin, l’être qui interagit avec Wander lui précise qu’il est bien au bon endroit pour réussir l’exploit de ramener sa jeune amie à la vie, mais que le prix à payer aura des conséquences irréversibles. Wander n’a qu’une idée en tête, il demande alors ce qu’il faut faire. Dormin lui dit que chaque statue renferme un colosse qu’il faudra battre afin de libérer le sort qui sauvera son amie. Wander se lance alors dans le périple de la chasse aux colosse, il devra en tuer 16 pour arriver à ses fins.

Shadow of The Colossus de l’action aventure jamais vue


Il y a bien une épée magique, un arc, un cheval, des ruines mais ici le travail du héros et tout autre que de se balader de PNJs en PNJs et de réaliser des quêtes interminables. Il vient pour un but, il doit tuer 16 colosses pour y parvenir, il va tuer les 16 colosses. Pourquoi tergiverser ? Certes la durée de vie du jeu s’en trouve réellement écourtée mais tel un poème court japonais, nommé Haïku, cela n’enlève certainement pas la qualité et surtout l’originalité de l’écriture de l’histoire. Peu d’indices sont d’ailleurs parsemés dans le récit. Nous ne somme au final que la machine qui va permettre à Wander d’atteindre son but. Nous sommes aussi perdus que le héros, il arrive dans une contrée désertique, aux plaines peuplées d’oiseaux, de lézards et de colosses. Quel est cet endroit ? Quelles sont ces statues ? Quelle est cette voix ? Où est passée la couverture lorsqu’elle s’envole ? que de questions sans réponse tout au long du jeu. Il y une mission, une seule : tuer chaque colosse, le reste importe peu.

Monde ouvert et rejouabilité

Chaque colosse, telle une sentinelle de chaque lieu est là pour défendre un terrible malheur qui s’est passé il y a des décennies. Colossaux, majestueux, intriguants ou encore flippants les colosses jouent extrêmement bien leur rôle. Nous sommes seul avec arc et épée, et quelques aides de l’environnement pour les battres. Il faut sauter, s’accrocher à leur pelage, grimper et taper les marques qui affaibliront les colosses.

On pourrait croire que Shadow of The Colossus est répétitif, c’est à la fois le cas pour la nature de la mission qui est tuer un colosse, mais pas pour la manière car elle change à chaque fois. Il faudra parfois casser également l’armure de certains colosses, d’autres seront plus accessibles mais plus rapides. Il faut jouer d’ingéniosité et de bon timing. La narration est également bien contrôlée, les indices sur les faits arrivent un peu sur le tard, mais cela ne fait que renforcer le mystère autour du lieu, des colosses et du but à atteindre.

Avec un monde ouvert où chaque zone est accessible ou presque à cheval, il est possible d’atteindre à nouveau chaque zone même si le colosse a déjà été tué. Son corps sera d’ailleurs là où vous l’avez lissé inerte. En s’agenouillant devant lui il sera possible alors de rejouer le colosse en mode réminiscence. Si vous êtes du genre à collectionner les objets, le mode time attack en normal ou en difficile vous permettrons de débloquer des objets liés aux personnages. Ou si vous en avez marre de vous battre vous pouvez toujours chasser le lézard, tirer des flèches sur des fruits, chevaucher les déserts et plaines ou encore trouver les derniers autels qui vous permettront de gdévelopper votre santé et jauge d’endurance à fond en mangeant les queues scintillantes des lézards.

Comment tuer les colosses ?


C’est toute la difficulté du jeu, comment déjà trouver les colosses sur la carte. Même avec l’aide de l’épée scintillante, parfois ce n’est pas si facile que ça. Il faut un peu partir à l’aventure et sillonner les contrées étendues. Tantôt désertiques, tantôt rocheuses, ou digne des plus beau plan prairie qui ferait rêver un papillon chevronné. Sur notre fidèle destrier Agro, les kilomètres sont avalés sans s’en rendre compte. Une fois trouvés, les colosses ont tous une technique qui leur est propre pour en venir à bout.
N’hésitez pas à chercher un peu, la façon de les tuer est sensiblement la même il faut taper à l’épée sur leur points faibles qui sont symbolisées par des marques scintillantes.
Le côté épique des combats contre les colosses est majestueux. Il faudra parfois escalader une fourrure usagée ou encore braver la gravité en escaladant un colosse volant. Les colosses sont différents les uns des autres et même si parfois certains se ressemblent, ils ont chacun leur technique bien précise pour les battre.
Si vous souhaitez les trouver et les battre facilement, voici la playlist des 16 vidéos pour tuer chaque colosse.

Shadow Of The Colossus indispensable pour sa culture générale


Le jeu propose une action aventure comme on en a vu rarement. A l’époque un vrai ovni, en 2018 une confirmation de chef d’oeuvre Shadow Of The Colossus est de loin le jeu du moment. Déjà disponible depuis le 7 février, vous pouvez vous procurer le jeu sur console Playstation 4. Un jeu d’action qui oscille entre la violence des combats, des coups d’épées et la souffrance des colosses face à des moments poétique lors de grandes chevauchées sur le dos d’Agro. Un jeu tout en paradoxe et dosé de la plus juste des façons.

A propos de l'auteur

Fondatrice

Musclée des doigts depuis 1984, le jeu vidéo a toujours été une passion. infoGraphiste de profession, je me suis lancée dans l'aventure du blog pour que mon métier se lie avec cette passion du jeu vidéo.

Articles similaires