I am not a Monster un xcom-like façon Star Trek  
Graphisme / Ambiance8
Gameplay8
Rejouabilité7
7.7La note sur 10
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Temps de lecture estimé 2 minutes

Vous êtes fan des séries de science fiction des années 70 ? Vous aimez les jeux tactiques ? I am not a Monster est fait pour vous !
En multijoueurs et en coopération, incarnez un humain ou un monstre pour mener à bien votre mission sur de courtes parties en multi.

Jeu : I am not a Monster Genre : Tactique tour par tour, multijoueurs Studio : Cheerdealers Éditeur : Alawar Prenium Date de sortie : 7 novembre 2018 Plateformes : PC, sur Steam avec le code DVQTKA pour -10%

I Am Not A Monster Tutoriel

Un peu de nostalgie ?

Sur fond de série des années 70 façon Star Trek, le graphisme et le chara design semblent tout droit sorti de cette époque là. Avec un panel de plusieurs personnages, vous trouverez sûrement votre préféré. Cependant, lors des parties votre personnage est sélectionné aléatoirement. Un seul monstre pour 11 humains dont le fils caché de monsieur Spock et Bruce Lee, vous vous laisserez vite entraîner dans une collection frénétique.
Les cartes, au nombre de 4 comme les modes de jeu, arborent un design plus actuel. Les couleurs sont plus vives, tandis que les personnages typiquement vintage se démarquent. Seule une couche de particule vient masquer certains endroits de la carte, afin de ne pas dévoiler la stratégie des autres personnages. Il faudra s’approcher pour voir ce qu’il se passe.

I Am Not A Monster Human monster

Le tactique multijoueur au tour par tour

Le jeu offre un concept de gameplay nouveau pour moi. N’étant pas rodée sur les xcom-like comme je le disais dans le test de Mutant Year Zero: Road to Eden, j’ai toujours un moment d’appréhension et d’adaptation sur ce genre de jeu. Ici, il est multijoueur, je me suis donc dis que j’allais être le dernier boulet à comprendre ce qu’il faut faire. C’est peut-être le cas, mais le jeu ne le fait pas sentir du tout !
Le tour par tour se passe en deux phases. Une phase planification et une phase action. Réfléchissez pendant 20 secondes ou moins, à ce que va faire votre personnage pendant l’action, planifiez-le et attendez. Une fois que tout le monde a planifié son tour, la phase d’actions s’enclenche et tous les personnages jouent leur action automatiquement.

Pas besoin de manette ou d’apprendre d’innombrables raccourcis clavier, le jeu se joue entièrement à la souris !

Si vous n’êtes pas en équipe et en train de parler aux autres, bien sûr certaines actions seront redondantes. Mais cela n’enlève pas le plaisir du jeu et l’amusement.

Sur différentes cartes et avec 4 missions différentes, vous pourrez voir une succession de quelques courtes parties s’enchaîner. Vous pourrez vite monter de niveau pour amasser de l’argent et acheter des tenues pour vos personnages préférés. Pas d’avantage tactique, il faut fouiller les caisses pour trouver du bon matériel.

Le fait que les phases d’actions se passent en même temps peuvent provoquer un joli bordel. Cependant, il est arrivé sur quelques parties que la plupart arrive à se coordonner.

I Am Not A Monster Mode de jeu

Un petit tuto et c’est parti pour la chasse

La chasse aux monstres ou aux humains d’ailleurs. Passage obligé par le tuto pour apprécier le jeu comme il se doit, un orateur vous expliquera tout ce qu’il faut savoir pour bien jouer, bien sûr façon 70’s. Ça vous met dans le bain direct. En 4 parties vous apprenez à jouer du côté des humains et du coté des monstres. Rien de bien compliqué. Il est facile d’enchaîner les parties. Tous les modes de jeux ne sont pas exposés. Il faudra alors comprendre ingame, comment agir.

I Am Not A Monster dans une partie

En conclusion

Enchaînez les parties ou jouez-en une ou deux de temps en temps. En coopération en ligne et seul·e, le fait de ne pas communiquer avec les autres personnes n’a pas été un frein. Pour 10€, I am not a Monster est un jeu sympathique, sans prétention mais qui offre un gameplay original, pour moi en tout cas. Intéressant à jouer, j’aurais bien aimé un mode solo avec une histoire, il y aurait eu beaucoup à faire avec cet univers.

Si vous achetez I am not a monster directement sur Steam, Displayweb vous offre 10% de remise avec le code : DVQTKA