Et c’est pas fini !

Dragon Age Inquisition est sorti le 20 novembre 2014, jeu d’action aventure RPG dnas un univers Heroic Fantasy développé par Bioware.
J’avais déjà joué à Dragon Age Origins sur PC que j’avais adoré. Dragon Age II ne pas laissé un souvenir impérissable, je ne l’ai pas fini.
Je n’ai pas acheté Dragon age Inquisition à sa sortie, me méfiant du coup, je l’ai acheté il y a 2 semaines et j’ai complètement accroché dès les premières heures de jeu.

Tel un biAQTJ-DragonAgeInquisition-mesuisprisel'armureg bang, tout commence dans une explosion, vivant ou vivante, vous vous tenez au milieu du champ de bataille et le jeu vous demande de créer votre personnage. En plein milieu du chaos !
Bon au moins ça met tout de suite dans l’ambiance.
Peu de temps après, vous rencontrez Cassandra, une templière qui vous explique la situation, une déchirure est apparue en plein milieu du ciel, d’une couleur verdâtre qui fait penser à des effluves de produit chimique hautement radioactif, ce vert fluo et inquiétant la même couleur que la marque qui s’échappe de votre main gauche. Cette même marque qui vous a probablement sauvé la vie et qui sauvera le monde !

Le pouvooiiiiiiirrr !

AQTJ-DragonAgeInquisition-cvousMessagère d’Andrasté, Inquisitrice (ou Messager et Inquisiteur je présume). Que de titre important et flatteur, on en viendrait à perdre sa modestie, et vous pouvez le faire de toutes façons puisque vous décidez de tout, des missions à faire, des recrutements, et même de vie ou de mort. C’est le pouvoir absolu ! Et c’est trop bon ! On peut envoyer des gens aller missionner à tel ou tel endroit mais il faut quand même se salir les mains, et oui sinon on jouerai à Dragon Age Manager. La carte est immense avec les contrées d’Orlaïs, Férelden, Marches Libres et Névarra. Il y a de quoi faire ! Il y a moultes endroits à explorer tous différents les uns des autres. Et encore plus de quêtes plus ou moins intéressantes, qui pour certaines vont vous donner du fil à retordre.

les premières impressions

Je joue en facile, je ne suis pas douée pour les RPG, et comme c’est surtout l’histoire qui m’intéresse je n’ai pas envie de me prendre la tête. Malgré ça j’en suis quand même déjà à 52h de jeu et j’ai bien l’impression que j’en suis à peine à la moitié. On en a vraiment pour son argent ! On part à l’aventure, on parle avec plein de personnages différents et avec des convictions différentes, on est un personnage important, ou parmi les plus important et c’est un vrai régal !

AQTJ-DragonAgeInquisition-expressionLes personnages sont vraiment très expressifs, parfois trop, et sont très bien réalisés. Les décors sont sublimes et chaque zone à explorer à sa propre saveur, ses caractéristiques, son climat, son décors et parfois sa faune et flore. Il y en a énormément, peut-être trop là aussi, mais pour les gens qui aiment explorer, fouiller chercher, il y a de quoi faire !

L’équipements, les armes sont des usines à gaz ambulant ! Grâce au matériel récupéré ou au loot récupéré sur les ennemis, vous allez pouvoir augmenter l’équipement ou ajouter des caractéristiques à vos armes. + de santé avec tel arme, tel dégâts avec telle pierre. Il faut passer du temps dans le menu de l’inventaire et de fabrication pour parvenir à comprendre tout le système et son utilité. Libre à vous de l’utiliser ou pas.

Pour le moment, je ne trouve pas le jeu redondant, en revanche il y a beaucoup beaucoup de choses à faire, et je me demande si je vais finir par en voir le bout, et en même temps j’ai envie de tout explorer et de tout faire.
Je voyage complètement  à chaque fois que je lance le jeu. C’est un peu régal, pour les yeux, les oreilles et le dépaysement.
À bientôt pour la note du jeu, si j’en réchappe vivante au milieu de tous ces dragons !

0 Si tu trouves l'article sympa tu peux cliquer

Articles similaires