Displayweb c’est aussi une histoire

Peut-être que vous suivez le blog depuis déjà un moment et, comme Rahan, vous vous êtes déjà posés des questions existentielles sur le blog : “Mais pourquoi existe-t-il ? Quelle est la démarche ? Faut-il vraiment lire tout ça ?!” ou encore “Mais ça prend un temps fou, faut être taré·e ?!”

Je vais donc y répondre du mieux possible, vous écrire l’historique, le cheminement, le parcours et la vie du blog.


Mais qui es-tu ?
Pour commencer, le “je” de la plupart des articles et des pages de ce blog, c’est Minami, la fondatrice. Je voue une passion démesurée aux jeux vidéo depuis l’âge de 8 ans, après avoir joué à World of Illusion staring Mickey Mouse and Donald Duck sur Megadrive chez un copain en 1992. Le Nöel suivant, j’ai pu avoir ma propre console: la Megadrive II en pack avec le jeu Aladdin, j’étais dingue ! Depuis, les jeux se sont enchaînés. J’ai très longtemps joué sur Mega drive, puis j’ai délaissé les Saturn, Nintendo 64 et autre Dream cast, pour me tourner directement vers la Playstation. Je suis restée fidèle à Sony depuis, même en ayant fait un petit tour sur Xbox 360. Les playstation 2 et 3 m’auront marquée par leurs jeux exclusifs, et le fait que le jeu vidéo peut également se marier avec la poésie. J’ai d’ailleurs difficilement quitté ma PS3, qui restera pour longtemps une console chère à mon coeur et à mon porte-feuille (la FAT m’ayant lâché sur un troisième YLOD : après 2 opérations réussies, la rechute fut fatale). J’ai attendu un an avant de voir débarquer des jeux intéressants pour décider de me tourner vers la PS4.

Depuis la PS4, il est beaucoup plus facile de faire des captures de jeux, d’enregistrer des vidéos et même de les diffuser. Ayant toujours besoin d’un projet à côté du train-train de la vie, je me suis alors lancée dans l’aventure du blog.


Une envie : écrire
Déjà en 2010-2011, l’idée d’un blog et surtout l’envie d’écrire et de partager était de plus en plus présente. J’ai donc ouvert Displayweb premier du nom. Au départ, c’était un blog sur la veille graphique. Puis, j’ai commencé quelques tutos et il est vite parti en gaming avec, en 2012, un premier test de jeu sur Sleeping Dogs que j’avais adoré à l’époque sur PS3. Le blog est ensuite resté à l’abandon pendant un an. Après mûre réflexion, j’ai décidé de le raser complètement pour le transformer en blog gaming.

Je voulais un blog original, qui parle des émotions que me procurent les aventures des jeux, les envies, les attentes ou les déceptions. J’ai donc réfléchi à des rubriques où on ne verrait pas “PS4” “Xbox” ou encore simplement “test” mais plutôt “les jeux que j’attends”, “les jeux auxquels je suis en train de jouer”, “les bonnes surprises ou les déceptions”. Puis, toute une flopée de sous-rubriques : l’univers autour du jeu vidéo, la musique, des expositions musées sur le travail des studios, les croquis préparatoires des artistes, et bien d’autres.


Félicitations, vous êtes la maman d’un petit blog
Fin 2014, le blog est né. Je commence à écrire sur les jeux qui m’ont plue ou m’ont déçue. C’est daillers, fin 2014, que sort mon premier coup de gueule sur Assassin’s Creed Unity
En 2015, des articles phares commencent à voir le jour, avec le premier tuto pour changer le disque dur de la ps4, le jour où je suis devenue sorceleuse, le test de ARK, le suivi de progression sur Destiny1, et les tests des épisodes 2, 3 et 4 de Life is Strange. Le blog commence alors à faire un peu plus de vues.

En 2016, c’est une année particulière. Je travaille surtout en underground sur le blog et face à quelques difficultés techniques liées à mon ancien hébergeur, je décide de le migrer sur une autre plateforme pour plus de rapidité et de sécurité. C’est la sortie d’Uncharted 4 et étant fan de U2 et U3, je l’attendais avec impatience. C’est tout naturellement que j’ai passé ma vie sur ce jeu et surtout le multi. J’ai aussi participé à mes premiers tournois multijoueurs sur ce même jeu. On s’est fait massacrer mais c’était une formidable expérience ! En résumé, cette année là, je joue beaucoup mais sans forcément ecrire.


Un premier serrage de main réussi
En 2017, j’obtiens mon premier partenariat avec Just For Games, qui va me permettre de tester des jeux et de découvrir de nombreux jeux indépendants. Jusque là, j’en connaissais quelques uns comme Journey, qui m’avait énormément marquée. Mais vous le savez aussi bien que moi, le jeu vidéo est une passion qui devient coûteuse en temps et en argent, et au bout d’un moment, on doit faire un tri. Grâce à cet éditeur, j’ai pu relancer la machine de la rédaction et vous avez pu lire des tests, comme le récent Slime Rancher, Aventure Time, Yoku’s Island Express, ou encore ELEX. C’est à ce moment là aussi que je délègue certains tests à des amis gamers comme Gongon, Scoul, et plus récemment Nefimli. Grâce à Just for Games, le blog a pu aussi être invité à des événements sur Paris. Ne pouvant y assister, c’est un collègue blogeur, Malik, qui a fait le déplacement. Il a pu écrire de supers articles sur Strange Brigade et Yoku’s Island Express.

Displayweb prend alors un premier tournant important.


Storm is coming
En 2018, un début d’année paisible précède la tempête : des studios français commencent à me proposer de tester leurs jeux. Entre étonnement et une fierté, je suis très honorée de ces demandes et je leur réponds favorablement. Même si elles s’allongent petit à petit, rendant le temps de tests de plus en plus long. J’aime savoir de quoi je parle, donc je teste au maximum les jeux qui me sont proposés. C’est est une question d’honneur chez Displayweb ! Également de respect envers le studio.

C’est Macrales Studio avec Epic Loon qui me fait ce premier honneur. Je lui en suis grandement reconnaissante. Puis, j’ai reçu une proposition de test de la part du studio Hollow Tree Games pour Shape of the World.
C’est ensuite Mega Cat Studios qui m’a proposé de tester Coffee Crisis et Log Jammers. Il y a encore des tests à venir, des jeux et des studios à faire découvrir. La liste s’allonge, merci de me faire confiance !

En 2018, c’est aussi l’année où j’ai commencé à collaborer avec d’autres blogs, j’ai trouvé l’expérience enrichissante et je n’attends qu’une chose : pouvoir recommencer ! Grâce à ma rencontre avec Rackham du blog Ingame, j’ai pu amener le blog plus haut que je ne l’ espérais au départ. En plus de contacts indispensables, il m’a permise de couvrir en direct et main dans la main avec 2 autres blogs l’E3 2018. Complètement hs au bout des 4 jours de conférences by night, ce fut une expérience que je renouvellerai avec plaisir.

J’ai commencé aussi à m’intéresser beaucoup plus à la vidéo, j’ai donné plus d’importance aux chaînes Twitch et Youtube surtout pendant l’été. Et même si ça prend du temps : j’ai kiffé !

C’est aussi cette année que j’ai commencé à réfléchir à une rémunération pour le blog, vous pouvez d’ailleurs librement consulter la page partenariat et affiliation. Je n’aime pas la publicité qui pollue la lecture et ralenti les sites. J’ai toujours cherché des moyens autres pour arriver à rembourser ce que me coûte le blog. J’ai donc choisi l’affiliation, qui reste discrète même si très peu rentable pour le moment. C’est pour cela qu’encore une fois si vous lisez ces lignes, je compte sur vous pour passer par ce lien avant tout achat sur Amazon.
J’ai aussi récemment abonné le blog à des plateformes proposant des articles sponsorisés, rien ne change alors pour vous.

Pour la troisième source de revenu, après 1 an de réflexion je me décide à mettre Displayweb sur Tipee, pourquoi ? c’était la première question à laquelle je ne s’avait pas répondre, et la réponse est venue d’un tuto que j’ai fait qui a plus de 13500 vues en 6 mois. Les tutos sont fait pour aider des personnes qui galère à faire certaines actions. Sur leur console, leur PC, pour jouer. J’adore aider, mais je n’ai pas le temps d’en faire assez. Ainsi c’est une contrepartie, je vous aide si vous m’aidez et avec ce fonctionnement là je trouve plus légitime de demander quelques tips par an si vous aimez le blog et que vous souhaitez plus de contenu. Le contenu de la page est encore en rédaction, et je resterai raisonnable en toute objectivité, parce que 1€ c’est déjà beaucoup.

En attendant n’hésitez pas à me contacter !