[TEST] Ash of Gods: redemption une histoire complexe sur fond de mystères
Graphismes / ambiance9.5
Bande son10
Histoire7
Gameplay sans combat8
8.6La note sur 10
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Temps de lecture estimé 3 minutes

Ash of Gods est dans un genre complexe de roman-rogue-like-RPG-stratégique. Sur fond de musiques poignantes et entraînantes qui semblent être sorties d’une tribu ancestrale, elles vous porteront pour mener des batailles de front. Vous rencontrerez des personnages qui peuvent virer de bons à vauriens ou inversement. Les plus humains ne sont finalement pas ceux que l’on croit dans une histoire en constante évolution.

Jeu : Ash of Gods Genre : Aventure, Stratégie, RPG Studio : Cheerdealers Éditeur : Alawar Prenium Date de sortie : 7 novembre 2018 Plateformes : PC, Mac et Linux

Test Ash Of Gods Redemption Decouverte des personnages

Ash of Gods, emporté par la foule

Il y a foule sur Ash of Gods, une multitude de personnage tous plus intéressants les uns que les autres. Du profil torturé, au pas très sûr de lui. D’autres personnages au destin incertain n’attendront que vous daignez les sauver ou pas. Il y a de quoi faire dans Ash of Gods. Les personnages féminins sont tout aussi importants que les charismatiques personnages masculins… si ce n’est plus, vu la tournure que prend l’histoire. Il faudra alors bien choisir vos alié·es. Il vous faudra aussi suivre scrupuleusement les dialogues et adapter vos réponses. Les textes sont nombreux, les conversations aussi et il serait dommage de passer à côté d’éléments importants. Parfois, les dialogues s’enchaînent avec de nombreuses questions. Il faudra aussi choisir un ordre bien défini afin d’ouvrir la voie à d’autres options. Sinon, vous perdrez peut-être des opportunités dans les dialogues ou les actions.

Ash of Gods, une ambiance prenante

Ce qui marque dans Ash of Gods, c’est son ambiance : tant par sa qualité graphique que par les musiques. La musique d’écran de jeu nous met tout de suite dans une ambiance particulière et nous transporte. Une autre époque, d’autres lieux, Ash of Gods transcrit l’épopée de plusieurs groupes avec un chef à leur tête. Pendant près d’une vingtaine d’heures, ils vont parcourir les royaumes à la recherche de la vérité. Chacun avec un but différent au départ, mais ils se croiseront finalement pour embrasser le même destin. Rempli de mystères, Ash of Gods est un jeu complexe non pas par son gameplay, mais par son histoire. Avec de nombreux personnages et des retournements de situations, l’aventure prend un angle particulier à un moment donné de l’histoire.
Il faut faire des choix réfléchis. Ici, pas de contrainte de temps. On a donc tout le loisir de choisir les questions et les réponses comme bon nous semble. Les dialogues sont nombreux, un narrateur vous expose les faits et vous avez toujours une introduction au chapitre qui vous présente votre personnage, son ressenti sur le moment et la situation.
Vous l’aurez compris, il faut beaucoup lire dans Ash of Gods, c’est donc un jeu réservé aux personnes qui aiment les aventures complexes à la lecture massive.

Ash of Gods, Combattre ou ne pas combattre

En plus des graphismes et des musiques, ce que j’ai le plus apprécié dans Ash of Gods, c’est d’avoir la possibilité de ne pas combattre ! Sous fond de RPG, votre personnage gagne des points de niveaux afin de débloquer des compétences ou maximiser sa barre de santé ou d’énergie. En revanche, les armes ne sont pas représentées ni modifiables. Les combats sont au tour par tour. Certaines capacités permettent aux personnages d’appréhender le combat de plusieurs façons. Même s’ils ne sont pas d’une difficulté extrême, car il s’agit surtout de stratégie, vous aurez quand même le loisir de ne pas les réaliser. Il faudra seulement les lancer et c’est l’IA qui s’occupe de tout. Parfait dans ce laps de temps pour préparer à manger, ou faire la vaisselle, vous gagnerez de toute façon !

Test Ash Of Gods Dialogue des personnages

Ash of Gods, on n’a pas de dragons, mais il reste la magie

Pour parler concrètement de l’histoire… je vous ai dit qu’elle était complexe ? Tout va bien jusqu’au moment où tout s’accélère. Après les questions, les réponses… et quelles réponses ! Bien que l’histoire n’arrive pas à la cheville de celle de Game of Thrones, elle vaut quand même le détour. Il y a autant de personnages, et selon vos choix, ils peuvent mourir bêtement et subitement. Il manque les dragons. Ils sont en revanche complètement remplacés par la magie, qui donne une dimension très mystérieuse presque angoissante, tandis que le destin des personnages s’abat sur eux.

Les personnages sont intéressants, énervants parfois, et aussi attachants. Et même si au final on se demande quel était le rôle de certains, on se rend vite compte que leur badassitude leur pardonne tout.

Pour une vingtaine d’euros et une vingtaine d’heures de jeu, plus si vous jouez les combats, et sans compter le multijoueurs vous pourrez vivre l’aventure d’Ash of Gods comme il se doit.