L’exposition l’Art dans le jeu vidéo est ouverte depuis le 25 septembre 2015 jusqu’au 6 mars 2016.

Le musée a voulu mettre en avant l’art dans le jeu vidéo, avant qu’il soit un média ludique, c’est une oeuvre. Tout prend forme à partir de dessins, de sketchs, de scènes imaginées sur du papier.

Le musée d’Art ludique à demandé à 12 studios français de présenter leur travail sur différents jeux, c’est pas moins de 800 oeuvres qui sont ressorties parmi plus de 60 000 !

Dessins préparatoires, griffonnages, peintures traditionnelles et digitales et même sculptures viennent se montrer pour présenter le jeu vidéo sous sa forme la plus artistique. Les passionné-es, les novices seront tous égaux devant la beauté du travail fourni par les studios et les artistes.

 

2h de remplissage de mirettes

J’avais vraiment envie de voir cette expo, surtout que c’est une première mondiale que de prendre cet angle pour parler du jeu vidéo.
Le jeu vidéo, outre un vrai business maintenant est pris comme un art à part entière. Et cette exposition qui s’adresse tant aux novices qu’aux confirmés, fait un tour très intéressant du point de départ graphique d’un jeu vidéo.

On découvre donc les travaux des 12 studios français, dont une grosse partie est consacrée à Ubisoft, avec Assassin’s Creed et les lapins Crétins.
Entre les sketchs dessinés à la va-vite pour illustrer quelques idées et de peintures digitales dignes des plus grand tableaux d’artistes. On peut visualiser l’étendue du talent de nos studios français.
Certaines interview nous permettent d’en savoir plus sur les travaux d’un jeu en particulier, ou la façon de travailler des artistes en général.

J’ai pu découvrir des travaux directement tirés du prochain Dishonored 2, un jeu que j’attends impatiemment tant j’avais aimé le premier sur PS3. En plus on a droit à des sculptures et à une interview de la sculpteuse, qui exemple comemnt elle travaille. Elle aide les artistes 3D à reproduire les personnages. Ici pas de motion capture, la patte graphique est originelle des croquis jusqu’au résultat final. Cela en fait un jeu d’une grande qualité graphique (de mon point de vue).

En plus de cette exclue, d’autres jeux à venir sont exposés : Wild de Michel Ancel ( à qui l’on doit la série des Rayman et Beyond Good & Evil), Far Cry Primal d’Ubisoft.
Et j’ai découvert un studio : Spider Games, et son futur jeu The Technomancer. Dirigé par Jehanne Rousseau, le studio a d’abord travaillé sur des portage sur 360 pour d’autres studios, et a ensuite travaillé sur des jeux indés. Un premier jeu Bound of Flame, en colaboration avec Focus Home est sorti en 2014 sur toutes les plateformes. The Technomancer m’a frappé de part la qualité des illustrations, des décors desquelles ressort la force de la propagande communiste.

L’exposition se déroule de manière très fluide, on passe facilement d’un mur à l’autre, d’une pièce à l’autre et puis c’est la fin, et je dois dire que ça m’a vraiment laissée sur ma faim. Je voulais en voir et en découvrir encore plus ! L’exposition est si prenante qu’elle semble être une introduction a un véritable musée de la taille du Louvre qu’on prendrait des jours à découvrir.

Malgré ceci, c’est la première exposition du genre et ça fait vraiment du bien de voir le jeu vidéo sous cet angle. J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres de la même qualité !

En conclusion

L’exposition est une bonne entrée en matière, tellement qu’on en veut plus, on veut voir, écouter, apprendre, comprendre.  L’exposition est de qualité et est très appréciable.

Certains défauts cependant comme les oeuvres regroupées entre elles et leur références regroupées à un autre endroit assez éloignés. Il faut jongler entre se renseigner sur l’oeuvre et la voir.
Certaines étiquette mal éclairées étaient peu lisible.

J’étais déçue de ne voir qu’une seule grande illustration de Life is Strange, on en a tant parlé cette année, c’était vraiment un jeu phare à avoir. Heureusement du studio Dontnod il y avait quelques travaux sur Remember me, mais décidément pas assez.

Pour les personnes qui souhaite y aller, je vous conseille de prendre vos places avant, ou de choisir un créneau horaire peu prisé. Notre choix du dimanche à 12h était parfait.

 

0 Si tu trouves l'article sympa tu peux cliquer

A propos de l'auteur

Fondatrice
Google+

Musclée des doigts depuis 1984, le jeu vidéo a toujours été une passion. infoGraphiste de profession, je me suis lancée dans l’aventure du blog pour que mon métier se lie avec cette passion du jeu vidéo.

Articles similaires